Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le messager d'Allah (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit : « Celui qui observe le jeûne du mois de Ramadan d’une foi sincère et avec l'espoir de la récompense d'Allah aura ses péchés passés pardonnés. » [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim].

Aussi, Allah dit :

وَعِبَادُ الرَّحْمَنِ الَّذِينَ يَمْشُونَ عَلَى الْأَرْضِ هَوْنًا وَإِذَا خَاطَبَهُمُ الْجَاهِلُونَ قَالُوا سَلَامًا

وَالَّذِينَ يَبِيتُونَ لِرَبِّهِمْ سُجَّدًا وَقِيَامًا

«Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s'adressent à eux, disent: "Paix", - qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur; » [Sourate Al-Furqâne : 63-64].

Ainsi, se réveiller pendant la nuit pour prier Qiyam Al-layl c'est-à-dire prier au milieu de la nuit, était un acte régulier du prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) et de ses compagnons.

‘Aisha (qu’Allah l’agrée) a dit « N'abandonne pas Qiyam Al-layl, le messager d'Allah (paix et bénédictions d'Allah sur lui) ne l'a jamais laissé. S'il n'était pas bien ou il s'il se sentait lourd, il priait assis. »

‘Omar Ibn Al-Khattâb, avait l’habitude de prier la nuit ce qu'il souhaitait, avant le milieu de la nuit, quand il réveillait sa famille pour prier; il leur disaient "la prière...la prière" et récitait ce verset du Qur’an : « Et commande à ta famille la prière, et fais-la avec persévérance. Nous ne te demandons point de nourriture, c’est à nous de te nourrir. La bonne fin est réservée à la piété » [sourate Ta Ha : 132].

Ibn ‘Omar avait l'habitude de réciter :

أَمَّنْ هُوَ قَانِتٌ آنَاء اللَّيْلِ سَاجِدًا وَقَائِمًا يَحْذَرُ الْآخِرَةَ وَيَرْجُو رَحْمَةَ رَبِّهِ قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الَّذِينَ يَعْلَمُونَ وَالَّذِينَ لَا يَعْلَمُونَ إِنَّمَا يَتَذَكَّرُ أُوْلُوا الْأَلْبَابِ

« Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l’au-delà et espérant la miséricorde de son seigneur…Dis : " Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? " Seuls les doués d’intelligence se rappellent » [sourate Az-Zoumar : 9].

Il disait qu’il avait pris cela de ‘Uthman Ibn Affân (qu'Allah l’agrée). Ibn Abî Hatim a dit qu'Ibn ‘Omar a dit que c'était en raison de la longueur de la prière de nuit du commandeur des croyants, ‘Uthman, et sa récitation était tellement longue qu'il aurait pu réciter le Qur’an en entier en une raka’a (une unité de prière).

‘Alqama Ibn Qays a rapporté : « J'ai dormi avec ‘Abdullah Ibn Mas’oud (qu'Allah l’agrée) une nuit. Il s'est réveillé dans la première partie de la nuit et a commencé à prier. Il a récité d’une récitation semblable à celle de l'imam des environs à une allure régulière moyenne. Ceux autour de lui pouvaient l'entendre et il a continué jusqu'à ce qui restait de l'obscurité de la nuit soit égal au temps entre l'adhân (l'appel) à la prière du maghrib et la fin du temps de prière maghrib, c'est-à-dire un temps court avant l'aube. Il a alors prier le witr. »

En outre, Al-Sa'ib Ibn Zayd rapporté dans un hadith que le lecteur récitait (le Qur’An) avec des centaines de versets, si bien que nous nous tenions avec des bâtons en raison de la longueur de la prière et il n'est parti qu’à l’heure du fajr (la prière d'aube).

Avertissement : Frère musulman, tu dois achever la prière de tarawih avec l'imam pour être compté parmi ceux qui étaient debout (la nuit) dans la prière. Le prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit : « Quiconque reste avec son imam jusqu’à ce qu'il achève la prière, on lui écrira la nuit comme celui qui a prié Qiyam Al-layl, (c'est-à-dire celui qui était debout la nuit en prière). » [Rapporté par les compilateurs des sounan].

 

 

   Retour

Partager cette page

Repost 0
Published by