Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 22:48

L'ABLUTION

 


Les obligations de l'ablution sont au nombre de 7 :

 

  • 1.   L'intention
  • 2.   le lavage du visage
  • 3.   celui des mains jusqu'aux coudes
  • 4.   le passage des deux mains sur la tête d'avant en arrière
  • 5.   le lavage des pieds jusqu'aux chevilles
  • 6.   la friction de toutes ces parties du corps concernées par l’ablution
  • 7.   les unes après les autres sans interruption

 

Les obligations traditionnelles de l'ablution sont :

 

  • 1.   Au début laver les deux mains jusqu'aux poignets
  • 2.   se rincer la bouche et rejeter l'eau
  • 3.   faire pénétrer l'eau dans les narines en inspirant
  • 4.   l'en faire sortir en expirant
  • 5.   passer les deux mains sur la tête d'arrière en avant
  • 6.   les passer ensuite sur les oreilles après les avoir retrempées.

 

Les ablutions d'ordre divin doivent être faites dans l'ordre prescrit ci-dessus.

 

Celui qui oublie un de ses membres, et s'en souvient sans trop de retard, doit le laver avec les membres qui suivent dans l'ordre précité. S'il ne s'en souvient que plus tard, il ne doit laver que le membre oublié, mais il doit recommencer la prière qu'il vient de faire.

 

Celui qui oublie une obligation traditionnelle doit l'accomplir, mais n'est pas tenu de recommencer la prière.

 

Celui qui, au cours de l'ablution, a oublié une partie de ses membres doit la laver seule en y appliquant l'intention. S'il a déjà fait la prière il doit la recommencer.

Celui qui se souvient avoir oublié le rinçage de la bouche et le reniflement de l'eau d'ablution après avoir commencé de laver son visage ne doit les reprendre qu'après avoir terminé les ablutions.

 

Les actes méritoires au cours de l'ablution sont :

 1.   Prononcer le nom de Dieu : (Bismillahi Rahmanir Rahim.), se    frotter les dents

2.   laver plus d'une fois le visage et les mains

3.   dans la friction de la tête, commencer par la partie antérieure

4.   suivre l'ordre prescrit dans les obligations traditionnelles

5.   ne prendre d'eau qu'une quantité strictement nécessaire pour le lavage de chaque membre, et commencer par le côté droit

6.   Il faut entrecroiser les doigts des deux mains

7.   Il est recommandable de laver entre les orteils

8.   il doit, au cours de l'ablution, faire pénétrer l'eau dans sa barbe si elle est légère ; mais au cours de la purification complète il doit faire pénétrer l'eau même si elle est épaisse

 

Ce qui annule  l'ablution :

 

Ce sont les souillures qui annulent l’ablution.

Il faut donc remarquer les souillures et les causes de souillure

Les Matières qui souillent sont :

  • ·         l'urine
  • ·         les selles
  • ·         le gaz
  • ·         le liquide prostatique
  • ·         le liquide blanc et épais qui s'écoule après la miction(*)

Les causes de souillure sont :

  • ·         le sommeil profond
  • ·         l'évanouissement
  • ·         l'ivresse
  • ·         l'accès de démence
  • ·         le baiser voluptueux
  • ·         l'attouchement d'une femme en vue d'en jouir, ou le désir éprouvé sans en avoir eu l'intention
  • ·         le fait de s'être touché la verge avec la paume de la main ou la face palmaire des doigts.

Celui qui a des doutes au sujet d'une souillure doit refaire ses ablutions, sauf s'il s'agit d'un scrupuleux habituel.

Au cas de perte de liquide prostatique, il doit se laver toute la verge, mais non les testicules.

 

Il est interdit à qui n'a pas fait ses ablutions de faire la prière, d'accomplir les circuits rituels de pèlerinage, de toucher un exemplaire du Coran ou sa reliure à la main ou par l'intermédiaire d'une baguette ou autre objet, mais ce geste est permis à qui utilise une partie du Livre pour s'en instruire; de même il est interdit à qui n'a pas fait ses ablutions de toucher la planchette sur laquelle sont écrits les versets du Coran, sauf pour s'instruire ou pour le maître qui la corrige.

L'adolescent, pour ce qui est du toucher du Coran, est considéré comme un homme adulte, mais le péché est supporté par l'adulte qui le lui mettrait dans la main.

 

Celui qui, sciemment, prierait sans avoir fait ses ablutions [et sans raison valable]  est incrédule — Kafir (Allah nous en préserve !)

 

(*) C'est ce qu'on appelle : le Madhy, et le Wadhy, énoncés dans le livre  sont des liquides qui s’écoulent pendant une jouissance mineure : souvenir voluptueux, regard, etc.

voir la démonstration en vidéo:

 



Prochainement : le lavage rituel (Janaba)

Partager cet article

Repost 0
Published by CMAN - dans Leçons
commenter cet article

commentaires